Gabon/Chambre de Commerce : Hélène Zoua-Ondo la candidate de la rénovation.

0
104

Libreville le 14 septembre 2022 Globe INFOS. La vitrine de l’économie Gabonaise la chambre de commerce va dans quelques semaines renouveler ses instances décisionnelles. Suite à cette opération, Mme Hélène Zoua-Ondo se porte candidate pour le poste de président de cette importante institution.Le renouvellement de l’assemblée générale et du bureau national de la chambre de commerce du Gabon est très attendu car, en sa qualité de vitrine et propulseur de la PME, elle doit s’adapter aux nouvelles réalités qu’impose la mondialisation pour cela, de nouvelles politiques de fonctionnement doivent être mis sur pied car, celles appliquées de nos jours sont devenus obsolète. C’est là où la candidature de Mme Hélène Zoua-Ondo la candidate de la rénovation est précieuse car, celle-ci envisage donner au pays d’Ali Bongo Ondimba une chambre de commerce qui répond aux normes internationales.

Le renouvellement de l’assemblée générale et du bureau national de la chambre de commerce du Gabon est très attendu car, en sa qualité de vitrine et propulseur de la PME, elle doit s’adapter aux nouvelles réalités qu’impose la mondialisation pour cela, de nouvelles politiques de fonctionnement doivent être mis sur pied car, celles appliquées de nos jours sont devenus obsolète. C’est là où la candidature de Mme Hélène Zoua-Ondo la candidate de la rénovation est précieuse car, celle-ci envisage donner au pays d’Ali Bongo Ondimba une chambre de commerce qui répond aux normes internationales.

Hélène ZOUA-ONDO se jette dans la course à la présidence de la chambre de commerce en espérant avoir le soutien des membres de professions libérales, cela dans un contexte spécifique où la mandature du bureau sortant est arrivée à terme depuis plus de six ans (2011-2015).

Je me présente pour apporter un souffle nouveau à cette institution créée pour apporter de la visibilité à

Une candidate à l’élection visant au renouvellement du bureau national de la Chambre de commerce de l’agriculture, de l’industrie des mines et de l’artisanat du Gabon (CCAIMAG) se déclare, son nom Hélène ZOUA-ONDO.Le renouvellement de l’assemblée générale et du bureau national de la Chambre de commerce du Gabon arrive à grands pas comme l’a souligné le ministre du Commerce et des PME, Yves Fernand Mamfoumbi le 7 juin dernier. Initialement prévu le 10 juin dernier c’est au final les 4 et 11 novembre 2022 qu’il aura lieu à Libreville la capitale gabonaise. Parmi les candidatures recueillies à ce jour il y a celle d’Hélène Zoua-Ondo, symbolisant le renouveau.

Cette dernière a le mérite d’avoir été Conseillée fiscale agrée CEMAC, elle est la

Le renouvellement de l’assemblée générale et du bureau national de la chambre de commerce du Gabon est très attendu, car consistant à mettre en œuvre une politique probante en matière de promotion, d’identification et d’assistance de la PME.

Hélène ZOUA-ONDO se jette dans la course à la présidence de la chambre de commerce en espérant avoir le soutien des membres de professions libérales, cela dans un contexte spécifique où la mandature du bureau sortant est arrivée à terme depuis plus de six ans (2011-2015).

Je me présente pour apporter un souffle nouveau à cette institution créée pour apporter de la visibilité à

Sa formation d’inspecteur principal des impôts et son expérience au sein de l’administration fiscale gabonaise ainsi que ses prestations remarquables dans différentes administrations font d’Hélène Zoua-Ondo une candidate pouvant réellement répondre aux attentes des entreprises soucieuses de bénéficier d’un accompagnement.Le renouvellement de l’assemblée générale et du bureau national de la chambre de commerce du Gabon est très attendu, car consistant à mettre en œuvre une politique probante en matière de promotion, d’identification et d’assistance de la PME.

Hélène ZOUA-ONDO se jette dans la course à la présidence de la chambre de commerce en espérant avoir le soutien des membres de professions libérales, cela dans un contexte spécifique où la mandature du bureau sortant est arrivée à terme depuis plus de six ans (2011-2015).

“Je me présente pour apporter un souffle nouveau à cette institution créée pour apporter de la visibilité à nos entreprises. (…) Mon expérience profitera a tous, aussi bien aux petites et moyennes entreprises qu’aux grosses entreprises nationales”, a-t-elle souligné dans sa demande de soutien à la candidature datée du 9 septembre dernier.

Pour sa part, elle souhaite vivement que ce renouvellement du bureau national de la Chambre de Commerce de l’Agriculture, de l’Industrie des Mines et de l’Artisanat du Gabon (CCAIMAG) se déroule enfin au risque de voir l’image d’une chambre de commerce déjà fragilisée se dégrader de plus belle.